Interview du graphiste David Torondel


Eh bien voila, je voulai faire une surprise à mon collègue Olybop, avec cet interview, je ne pense pas me louper… 🙂
Mon chère collègue Olybop, avait fait un petit article sur David Torondel il y a bien un an, c’est d’ailleurs quelqu’un que j’apprécie beaucoup son travail, qu’il soit illustratif ou webdesign. J’aime son coté isométrie et ses rendu également, mais n’en disons pas plus et lisez cette interview pour le découvrir lui et son travail.



Présente toi ?
Je m’appelle David, j’ai 39 ans, marié, 3 enfants, un chat, je vis en Bretagne, je suis en train de passer le permis (tout vient à point…), je suis brun, je bois trop de café, j’ai un sens du rangement un peu aléatoire et un seul poil blanc dans la barbe.



Peut on dire que tu es un graphiste illustrateur ?
Tout à fait ! J’ai eu une formation de « dessinateur publicitaire », bref une école qui était beaucoup axée sur l’illustration, c’est ce qui m’a amené vers ce métier.



Depuis combien de temps exerce tu ton job ?
Cela fera 20 ans en septembre ! Je compte d’ailleurs fêter dignement cet anniversaire !



Quand et pourquoi as-tu décidé de faire ce métier ?
C’est presque un hasard… Je n’étais pas spécialement doué pour les études, en 3e j’avais un ami qui comme moi dessinait dans les marges des cahiers, non ca n’était pas Guy Degrenne, il m’a parlé un jour de son envie de s’orienter vers une école de dessin publicitaire. Le nom m’a plu, même si je ne voyais pas précisément ce que c’était, alors je me suis renseigné, ai passé un concours d’entrée pour une école privée à Tours, et voilà…



Tu es un graphiste complet, edition, illustration, flash, animation, jeux flash, blog.. mais qu’est qui te plait le plus ?
La diversité, justement ! J’ai été graphiste print pendant 8 ans, en salarié, puis uniquement DA web pendant un an, toujours en salarié… dans les 2 cas je regrettais de ne pouvoir toucher qu’à un support, c’est une des raisons qui m’ont poussé à m’installer en indépendant, pour justement pouvoir « toucher à tout » en fonction de mes envies et opportunités.



Comment procède-tu pour travailler ? Mettons, par exemple, qu’on te donne un nouveau projet internet à faire; quelle va être ta méthode?
D’abord décortiquer à fond le cahier des charges, je me fais un benchmark des sites du même domaine d’activité, si ca n’est pas déjà fait je demande au client de m’indiquer quels sont les sites qu’il aime en général, ceux qu’il n’aime pas… A ce stade en général j’ai déjà en tête plus ou moins ce vers quoi aller… mais je me fais toujours une séance de surf de beaux sites… c’est à dire qu’avant de commencer à travailler, je passe une bonne demi-heure à visiter les galeries de sites en général, tous secteurs confondus. Le but n’est pas de copier ces sites, mais juste de m' »imprégner » d’un niveau de qualité… Si pendant une demi-heure je ne vois que de très beaux sites, j’aurais tendance forcément ensuite à ne pas me contenter de faire un graphisme un peu « facile »… Ca me pousse vers le haut, quoi. Je ne suis pas sur d’être très clair, mais bon, c’est ma méthode 🙂



Toi-même, comment jugerais-tu ton style ?
Je ne pense pas avoir de style particulier, et c’est volontaire. Il me semble qu’en graphisme il y a 2 « tendances » : les graphistes plutôt artistes, qui ont un style particulier très fort, et que les clients viennent voir parce qu’ils souhaitent que leur image se rapproche de ce style. Et il y a les graphistes plus « polymorphes », c’est ce vers quoi je préfère m’orienter. Pour moi, le travail du graphiste c’est d’optimiser le message du client. Et le client a en général besoin d’avoir lui-même une identité forte, il a « son » message à faire passer, « son » identité à imposer. Par exemple pour un site internet, le but final n’est pas forcément que le visiteur se dise « wouah cette boite a un site au graphisme vraiment super », encore moins qu’il se dise « wouah le site de cette boite il a du être fait par David Torondel »… Non, le but est que le visiteur comprenne tout de suite l’univers et le message que la boite a voulu faire passer. Que le graphisme soit assez qualitatif (et donc que la boite bénéficie de cette image qualitative). Ca passe par un gros travail de structuration des infos à faire passer, une bonne compréhension de l’image que le client souhaite faire passer, de bien analyser la cible, etc.
En résumé, j’essaye de me mettre totalement au service de l’image du client, et non pas de me servir du client comme une « galerie » personnelle.
En illustration c’est un peu différent, il est plus difficile d’avoir plusieurs styles, et là bien souvent quand un client vers vers vous c’est justement pour avoir votre « patte ». Donc même si j’essaye quand même de ne pas me cantonner à un seul style, c’est moins large. Là mon style est plus dépendant de la technique, dans le sens où la plupart de mes illustrations sont destinées à être animées en Flash, ce qui m’a poussé dès le début à travailler en vectoriel, avec des formes simples pour limiter le poids des éléments à animer… J’ai donc un style un peu « naïf », qui se prête bien à l’illustration pédagogique, et sinon je fais pas mal d’isométrique, c’est aussi assez pratique pour l’animation Flash.



Qu’est ce qui t’a marqué dernièrement sur internet ou dans le monde des arts et graphisme ?
L’évolution du web, je pense… du moins ca n’est pas nouveau, mais je trouve vraiment intéressante la façon dont évoluent les sites web en général, qui deviennent de plus en plus des outils. Avec l’essor des CMS comme WordPress, même un non développeur comme moi peut, avec un peu de travail, mettre en place un site complet et administrable, avec des outils de partage évolués. Du point de vue de l’utilisateur c’est enthousiasmant de voir tout ça évoluer si vite. Du point de vue du graphiste c’est aussi intéressant parce qu’il faut s’adapter et évoluer en même temps. Toutes ces nouvelles fonctionnalités qui apparaissent sur le web demandent une réfléxion nouvelle, il n’est plus possible de seulement « faire joli », nous devons aussi avoir une réflexion sur l’ergonomie de ces fonctionnalités proposées aux visiteur, bref le métier évolue, et c’est ce qui en fait son charme.



Torondel, torondel,.. lorsque j’entend ce nom ca me fait penser à Trondheim..? d’ailleurs  qu’elles sont tes influences ?
J’aime bien ce que fait Trondheim, je suis un lecteur depuis le début avec ses « carottes de patagonie », jusqu’à son blog aujourd’hui… mais je ne pense pas qu’il m’ait influencé. je ne pense d’ailleurs pas avoir d’influences particulières… je suis un boulimique d’images en général, donc mes influences sont multiples.



Quel est ton actualité ? tes projets ?
D’un point de vue pro, j’ai beaucoup de projets en cours, j’ai la chance de ne vraiment pas manquer de travail… Je viens de finir plusieurs chartes de sites internet, mais qui sont en cours d’intégration, et là en ce moment je jongle entre une série d’animations pédagogiques sur les grandes découvertes, un module de e-learning dans le domaine du BTP, et la finition de plusieurs autres petits boulot. Du côté des projets persos, je suis spécialiste pour en commencer plein et mettre beaucoup de temps à les finir, voire à les abandonner, tout ça faute de temps… J’ai un économiseur d’écran, Clonk, que je dois finir, j’ai aussi mon site portfolio à refaire, ainsi que l’interface de mon blog. Je suis aussi en train de m’organiser un peu mieux en ce qui concerne le suivi de projet, avec ouverture d’un hébergement dédié, et dessus installation d’un module de suivi de projet qu’est en train de développer Pierre Canthelou (http://www.codesign.fr). J’avais commencé il y a quelques années un projet de court-métrage en animation, qui est resté au stade du scénario…J’ai aussi dans les cartons plusieurs projets de sites, mais qui, là aussi, traînent… bref trop de choses à faire, mais il vaut mieux ça que l’inverse !



T’es plutôt pate ou pizza? Avatar ou la princesse et la grenouille ?
Pâtes ET pizza. Et ça se voit, hélas.
Avatar, c’est un film assez représentatif de ce qui m’énerve grandement… Des moyens techniques et un budget énorme, le travail de graphistes et animateurs de grands talents, tout ça mis au service d’un scénario manichéen et insipide… Du vrai beau gachis, quoi. Je n’ai pas réussi à le regarder jusqu’au bout, malgré la beauté des images. Franchement, il y a plus d’originalité et de sens dans n’importe quel épisode de Derrick. Alors oui, je sais que c’est un gros succès et qu’en disant tout ça je vais sûrement froisser les fans… je parle des fans de Derrick, bien sur.
La princesse et la grenouille, je ne l’ai pas vu, mais il y a de grandes chances pour que ça me plaise plus qu’Avatar… Plus sérieusement, je suis plutôt fan des films des frères Cohen, de Arnaud Desplechin… et pour l’animation : l’Age de glace, les Simpsons…



Aurais-tu un conseil à donner à tout les graphiste, webdesigner, … qui nous lisent ?
Houlà, il me semblerait un peu présomptueux de m’ériger en donneur de conseil patenté ! Donc je vais m’abstenir !



Si tu devais faire un post pour olybop, que ferais-tu ?
J’ai lu avec plaisir l’interview de Johnsgraphisme, et suis flatté de lui succéder ! Et donc j’aime bien ce principe d’interview, j’avais moi même un projet de site d’interviews de créateurs, qui est en suspend pour l’instant. Mais donc, oui, d’autres interviews de graphistes français, ça me plairait bien… Il y en a beaucoup que j’apprécie vraiment, sans tous les connaître personnellement et donc j’aimerais bien en savoir plus sur eux, leur façon de travailler. Par exemple, en vrac : François Barret (http://www.fb-graphic.com/), Sholby (http://www.sholby.net/), Ephfx (http://www.ephfx.fr/), Stpo (http://www.stpo.fr/v2/), Manioc (http://www.manioc.fr/), Tymeo (http://www.tymeo.com/), et j’en oublie sûrement…



Pourquoi pas aussi des interviews croisées ? J’aime bien aussi l’interculturel, donc pourquoi pas aller interviewer des graphistes d’autres pays et cultures ?



Un dernier mot (ou derniers dessin….)
Juste vous remercier pour l’interview ! Les blogs de graphisme en français ne sont pas si fréquents, je sais que cela représente beaucoup de boulot, donc bravo à vous et merci de prendre le temps de faire tout ça !



si vous voulez voir plus de visuel : David Torondel



Interview du graphiste David Torondel 1
Interview du graphiste David Torondel 2



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci