Les 7 principes de l'Universal Design (UD) - #Olybop

Les 7 principes de l’Universal Design (UD)


L’universal design implique la conception et le développement de produits et d’environnements qui peuvent être utilisés par tout le monde sans nécessiter d’adaptation ou de personnalisations spécialisées. Il existe de nombreuses différences entre les jeunes et les moins-jeunes, bien portants et malades, les personnes handicapées ou non. Un sujet dans le domaine de la conception, cependant, elle constitue la base de ce qu’ils ont tous en commun: produits bien conçus, une architecture bien planifiée et des services conçus pour répondre aux besoins spécifiques. 70% des plus grandes entreprises dans le top 100 Mondial utilise l’UD dès sa conception tous secteurs économiques confondus.
Le « Center for Universal Design à l’Université de North Carolina expose les principes suivants :
  1. Une utilisation équitable pour tous
  2. Une utilisation souple
  3. Un design simple et intuitif
  4. Des informations perceptibles
  5. Une tolérance à l’erreur (d’utilisation par exemple)
  6. Un faible effort physique
  7. Une dimension et une utilisation de l’espace pour une bonne approche et utilisation.

Qu’est ce que l’universal design ?

universal design
universal design
Le but de la conception universelle (UD) est de concevoir des produits, des équipements, des programmes ou des services qui puissent être utilisés par tous, sans nécessiter d’adaptation ni de conception spécial, et ce, quels que soient son sexe, son âge, sa situation…  Elle a pour vocation de créer des synergies de recherche et de développement entre les demandeurs de solutions (entreprises, utilisateurs, collectivités…), de solutions techniques et technologiques (universités, instituts de recherche, pôles de compétitivité…) financeurs (publics, privés, mécènes…) dans l’esprit des 7 principes de l’Universal.
Une législation en France pour cela ? Oui :  Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
Donc on se rend compte qu’il faut respecter des standards pour la conception d’objet design pour qu’ils fonctionnent au quotidien et cela pour tous.
Quelques exemples :
  • Une porte d’entrée large au niveau du sol pour l’accès aux fauteuils roulants
  • Des panneaux avec un fort contraste visuel
  • Le sous-titrage disponible à la TV
  • Une grosse typographie sur les étiquettes

L’universal design pour le Web ?

Bien sûr que cela s’adapte pour le web et cela s’appel l’accessibilité web : L’accessibilité du Web signifie que les personnes handicapées peuvent utiliser le Web. Plus précisément, l’accessibilité signifie que le Web est conçu pour que ces personnes puissent percevoir, comprendre, naviguer et interagir de manière efficace avec le Web, mais aussi créer du contenu et apporter leur contribution au Web. Pour cela il existe des bases à utiliser comme fournir des informations alternatives sur le images (pour être retranscrite par les mal-voyants), un balisage structuré, et bien d’autres éléments que j’aborderais dans un autre article.



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer