30 ans de Street Fighter 2 : un classique du design de jeu qui tient toujours la route aujourd’hui


Street Fighter n’était pas le premier jeu de combat permettant aux joueurs de s’affronter, mais il a créé le paradigme d’un genre. Il proposait des mouvements compliqués et l’emblématique Shoryuken ! (en japonais, « coup de poing du dragon »), un cri de guerre qui s’est répandu dans la culture populaire sous la forme de sonneries de téléphone ou de tatouages.

Street Fighter a été le pionnier d’une forme de jeu d’une profondeur et d’une nuance sans précédent, et les combats épiques en tête-à-tête étaient si passionnants qu’ils ont contribué à lancer ce que nous connaissons aujourd’hui comme la scène des tournois e-sports.

C’était la première fois que les joueurs rencontraient des personnages comme Ryu et Ken, qui existent depuis plus longtemps que certains des joueurs compétitifs qui les affrontent aujourd’hui dans des tournois mondiaux.

La première version du jeu était plus belle qu’elle n’était jouée, mais elle était prometteuse, et Capcom n’a cessé d’en tirer parti depuis, en commençant par le saut quantique qu’a constitué Street Fighter II en 1991.

Essentiellement, Ultra Street Fighter II est un portage de ce remake HD pour la Switch. Ce n’est pas une mauvaise chose et ce n’est pas une critique en soi, mais il faut savoir que la version originale était un jeu de téléchargement numérique à prix modéré.

En comparaison, Ultra Street Fighter II est un des jeux de pc gratuits en boîte à prix plein et je ne suis pas sûr de la raison pour laquelle cela doit être le cas. Après tout, nous avons déjà d’autres jeux de combat disponibles sur la Switch, comme Garou : Mark of the Wolves, et ils sont également à un prix raisonnable.

Si Ultra Street Fighter II était un tout nouveau remaster HD, je pourrais en partie comprendre le prix actuel, mais il s’agit en fait d’un portage d’un jeu datant de 9 ans. Le prix semble donc nettement disproportionné. Cependant le jeu lui-même est toujours génial à jouer sur la Switch.

Street Fighter 2 : Des modes de jeux multiples

Vous avez un mode Arcade très solide pour jouer, mais le vrai plaisir vient du multijoueur local disponible dans le mode Versus. Bien que les niveaux de jeu les plus élevés soient un peu un défi pour les manettes Joy-Con, vous pouvez toujours avoir de bons combats avec des amis sur le jeu.

En ce sens, Ultra Street Fighter II réussit à faire entrer les gens dans le giron de Street Fighter d’une manière nouvelle et fraîche. Tout en rappelant les racines arcades de la série, car affronter un vrai adversaire humain à côté de soi est définitivement la façon dont ces jeux devraient être joués.

L’ajout un peu bizarre dans tout cela est le mode à la première personne contrôlé par le mouvement Way of the Hado. Dans ce mode, vous utilisez les manettes Joy-Con pour exécuter des mouvements spécifiques et lancer diverses attaques contre les soldats.

Non seulement ce mode ne semble pas du tout à sa place dans le jeu, mais les commandes de mouvement ne sont pas non plus précises.

Heureusement, il s’agit d’un mode indépendant du jeu principal et il n’interfère pas avec les autres modes du jeu principal. Cela dit, Way of the Hado n’est pas du tout à sa place et est plutôt mauvais avec lui. Quant à la fonctionnalité en ligne elle est toujours verrouillée. En plus de cela, vous disposez d’une très belle galerie et d’un mode d’édition des couleurs des personnages, ce qui donne l’impression d’un très bel ensemble