Computer speaking // Tv Breakdown et mini-interview


Jeune duo electro français, Computer Speaking nous révèle leur nouveau clip du titre TV Breakdown, extrait de leur dernier EP. Le design coloré, structuré et parfaitement agencé, permet de mettre en images de façon dynamique un morceau déjà très réussi.

Le clip a été conçu au sein du label, c’est donc Septimus (moitié de Computer Speaking) qui s’est attelé à l’écriture et à sa réalisation aidé par Kael, ami de longue date et graphiste free-lance.

Pour compléter cet article, voila une mini-interview faite par Justin Galimard.

Pouvez vous présenter votre Duo ?

Le groupe est constitué de Euch Mad Medeski et Septimus Air Podgers (moi-même).Mis à part la guitare jouée par Euch et les voix chantées par moi nous nous répartissons les instruments et les rôles, nous nous échangeons constamment les titres jusqu’à ce qu’ils soient saturés d’idées puis nous nous retrouvons chez l’un ou l’autre pour les finaliser.

– comment s’est-il créé ?

Nous collaborons depuis longtemps sur des projets mélangeant électronique et acoustique, ce qui demande une grosse organisation pour les jouer en concert. Nous avons donc voulu créer ce groupe qui nous permet de partager plus spontanément notre musique.

Nous avons remixé certains de nos titres et avons pris le nom de Computer Speaking.

– Votre EP est établi autour d’un label ? Quel est son origine ?

Nous nous sommes rencontré vers 1996, nous étions alors dans plusieurs groupes chacun et nous croisions souvent au sein de ces groupes, nous avons commencé à improviser ensemble après les répétitions, Euch était déjà poly-instrumentiste (guitare, piano, trompette) tandis que je trafiquais mes machines (sampler, séquenceurs etc..) chantais et jouais des percussions.

Nous avons assez vite commencé à enregistrer avec d’autre amis jusqu’à sortir plusieurs disques compilations avec l’association que nous avions créée.

C’est suite à la sortie de notre premier album (sous le nom de Immersion) que nous avons crée le label Flexible Friends pour développer nos multiples projets.

Plusieurs titres de cet album ont été utilisés en synchro ce qui nous à permis de passer du statut d’association à celui de label.Nous réalisons nos projets entièrement, parfois en nous entourant d’autres artistes qui sont souvent aussi nos amis.

– Présentez cet EP, ce titre (tv breakdown)

Le maxi est finalement sorti après l’album ! C’est la proposition faite par Dailymotion de participer au financement du clip qui m’a permis, aidé de Michael Prigent un ami graphiste, de le réaliser enfin.Nous avons demandé à des musiciens croisés lors de nos live de remixer le titre et ainsi sorti la video et le maxi.

Ce titre a du être composé il y a longtemps, une première version a été confiée à Kit Thomas pour qu’il y pose sa voix, il s’y est attelé avec l’aide de Charli Circus et le titre nous et revenu quelques mois plus tard avec les voix et les choeurs. Nous étions alors tous impliqués dans d’autre projets et le morceau est resté quelques temps de coté jusqu’à ce qu’il trouve sa place sur le premier Ep. de Computer Speaking en 2010.Il a ensuite été adapté pour les live-mix du groupe, c’est cette version que l’on retrouve sur le maxi et sur l’album de remixes Everything Must Go.

 – Et après ? Quels sont les prochains projets ?

Ce ne sont pas les projets qui manquent, principalement nous allons nous concentrer sur la réalisation du premier album de Computer Speaking, nous produisons également la chanteuse Pola.A , et sommes en discussions avec d’autres artistes pour développer le label.Bien sur nous continuerons les live autant que possible !

COMPUTER SPEAKING TV BREAKDOWN

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xskn89_computer-speaking-tv-breakdown_music[/dailymotion]



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer