Les créatures de Theo Jansen

Aloah, je vais vous présenter, aujourd’hui un artiste que j’ai découvert lorsque j’étais en école d’art (il y a bien 6 ans) que j’apprécie énormément son travail.

Depuis 16 ans, l’ingénieux sculpteur néerlandais Theo Jansen enfante des générations d’animaux artificiels, qu’il emmène se promener à la plage. Ces créatures arachnéennes autonomes, réalisées à l’aide de matériaux tout simples, exploitent l’énergie du vent et le stockent sous forme d’air comprimé dans des bouteilles de soda. Leur comportement est (un peu) programmé par des composants logiques pneumatiques.

La particularité de son travail est de s’inspirer de la théorie de l’évolution génétique (sélection + reproduction (avec variantes aléatoires) du plus performant) pour guider l’évolution du design de ses sculptures mobiles quasi-autonomes (qu’il nomme « Strandbeests » ou  « créatures« ). La finalité de son travail de recherche semble plus orienté vers des finalités pratiques qu’esthétiques, on peut donc aussi le classer dans la catégorie des ingénieurs/inventeurs.

La Touffe

ALERTE : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice et je n’en tire aucun revenu. Merci

Partagez cet article design à votre entourage

  • Sympa comme tout mais attention : le modèle de l’évolution n’est pas « évolutif » en réalité ! Ce n’est pas toujours le caractère le plus performant qui se perpétue !

  • cedriclatouffe

    j’ai pas compris « le modèle de l’évolution n’est pas « évolutif » » ???

  • Ben il me semble qu’il n’y a pas de notion de « progrès » dans l’évolution génétique, même si ça nous arrange de le penser : c’est un hasard avec une sélection aléatoire réelle extrêmement lente.

  • cedriclatouffe

    euhmm pourtant si on lit ceci :

    « De Vries, qui travaille sur une herbe, observe, un jour, chez certaines plantes, l’apparition d’un caractère nouveau qu’aucun parent ne portait. Il nomme « mutation » ce brusque changement qui se transmet aux générations suivantes. Un concept essentiel est né. Sans lui, en effet, on ne peut expliquer l’évolution des espèces, révélée en 1859 par Charles Darwin dans son ouvrage L’origine des espèces. La génétique et la théorie de l’évolution se rejoignent enfin, après plusieurs décennies d’ignorance réciproque. »

    On peut croire à un progrès, ou peut être plus une « adaptation » ?

  • C’est beauuu. ca fait même un peu flipper !
    Sinon vous avez fumer les mecs ? elle a l’air bonne votre weed XD

  • cedriclatouffe

    mouahahahah ^^

  • non mais oui mais je veux dire que ce changement n’est pas obligatoirement « positif » : ce n’est pas une évolution qui apporte forcément une amélioration de l’espèce. C’est juste un hasard et quand un caractère positif se mute par hasard sur une espèce, elle a tendance à le conserver simplement parce que son environnement lui est plus favorable.