Tous les courts métrage Gobelins pour Annecy 2012


Après vous avoir fait découvrir un premier court métrage Beyond the sea puis un second  The line, j’ai décidé de vous regrouper l’ensemble des courts métrages Gobelins 2012 qui seront présentés pour l’ouverture du festival du court métrage Annecy 2012. Tous plus beaux les uns que les autres, c’est le thème de l’Irlande qui est imposé cette année.

Depuis 1985, les élèves en cinéma d’animation à GOBELINS réalisent en équipe 5 films très courts – entre 30 et 60 secondes – destinés à ouvrir chaque séance de projection du Festival International du Film d’Animation d’Annecy. Les voila pour vous pour cette selection annuelle.

gobelins annecy 2012

Holy Sheep

Sur le littoral irlandais, un berger mène ses moutons à travers l’orage. La silhouette de la Faucheuse s’impose soudain à lui, juste avant que la foudre ne le frappe. Commence alors une danse macabre où la Mort, à travers une gigue frénétique, entraine l’âme du berger vers un au-delà haut en couleurs…

Hurley’s Irish

Dans les rues d’un petit village d’Irlande, sur la côte Ouest du Connemara, un groupe de jeunes se lance dans une partie de Hurling (sport Gaélique) improvisé et entraine les villageois avec eux.

The Line

A la tombée de la nuit, les peintures murales de Belfast s’animent et se métamorphosent pour rejouer de manière allégorique le combat acharné que se livrèrent Unionistes et Républicains au cours de la Guerre civile irlandaise

Matches

Banlieue de Belfast dans les années 70 ; trois enfants vont tenter de fuir ne serait-ce qu’un instant les conflits quotidiens

Beyond the Sea

Un jeune irlandais s’assoupit sur la Chaussée des Géants juste avant d’embarquer vers de nouveaux horizons



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer