#Web2Day : Mobile Design Session


Comme vous le savez, je suis actuellement au Web2day. 2 jours de conférences sur Nantes sur le thème du Web, de l’actualité numérique et digitale. Basée dans un superbe lieu qu’est le Stéréoluxe, J’assiste ce matin à une conférence bien intéressante qui rentre totalement dans la ligne éditoriale du blog : Mobile Design Session.

Si vous suivez le blog depuis plus d’un an, vous avez surement vu passer les précédents articles sur le Web2day. j’avais rédigé 3 articles sur des sujets bien intéressants :

Si vous venez sur cet article, c’est que vous êtes intéréssés par le sujet du jour : Le mobile design session. Les intervenants sont les suivants. Du beau monde comme l’ami Geoffrey Dorne qui promet de nous donner de bonnes informations et peut-etre des réponses aux questions soulevées l’année dernière.

Juste pour information, j’écris cet article en live de la conférence…

intervenants web2day mobile design session
intervenants web2day mobile design session
web2day mobile design session
web2day mobile design session

Après une brève retrospective de l’évolution des mobiles depuis la création, on se rend compte que c’est en 2007 que le vrai virage est arrivé avec l’iphone.

3 exemples rapides d’évolutions d’applications  :

youtube 2008 sur Ios et Android, on se rend compte que l’application reste très conservatrice sur l’évolution design et ergonomie. Respect des guidelines prescrites par Apple. En 2012, c’est le clash avec Apple et donc du coup, l’évolution de l’application prend un virage pour se rattraper et innover autant graphiquement qu’au niveau de l’expérience utilisateur.

Appli NYTimes, 2008 sur Ios et 2009 sur Android. L’application reste classique jusqu’en 2011 puis 2012 se voit changée avec une mise en avant des contenus. Elle reste une référence dans le domaine des applications d’actualités.

L’application Facebook, 2008 sur IOS et 2009 sur Android. L’appli au départ respectait les guidelines apple (comme beaucoup au final), un peu dans le style d’un « mini-site ». Evolution et introduction d’un dashboard en 2009.  2011, Facebook, introduit un sous menu sur le coté pour toute la partie techniques/configuration. Il devient un standard actuel pour toutes les nouvelles applications mises sur le marché…

Début de la table ronde Mobile Design Session :

Petit rappel de l’ami Geoffrey sur la tendance du Skeuomorphic et du flat design avec lds définitions et des exemples. Je vous invite à lire l’article rédigé précédemment Qu’est ce que le Flat Design ? D’ailleurs, il nous rappelle bien que cette confrontation est un faux débat. Ils se complètement, s’adaptent, il y a un choix à faire selon la cible, la génération mais aussi l’expérience utilisateur souhaitée. 

Les sources d’inspirations pour designer les applis ? On se rend compte que cette inspiration vient des applis secondaires et non des applis dites « officielles ». Flipboard par exemple ou encore Path…

D’ou vient la richesse d’interface ? L’iphone a permit d’uniformiser toutes les pratiques avec des guidelines. Avant il existait enormements d’interfaces différentes avec des choses réussites, d’autres ratés. Mais ce qui a permis d’avoir énormément d’expériences utilisateurs autant technique que graphique. En uniformisant l’interface avec l’apparition de l’Iphone, on a rendu cette expérience plus ennuyeuse. Les interfaces, certes plus claires, se sont vues rentrée dans un univers consacré et guidé uniquement par Apple. Ce n’est qu’en 2012 que les interfaces ont évoluées, changées avec la démocratisation des supports.

Petit débat sur l’experience utilisateur. Respect des codes VS changements. C’est sûr, il faut garder une accessibilité sur une application pour qu’il soit utilisable pour toutes les générations mais il est intéressant aussi de casser les codes avec des nouvelles façons de faire (c’est ce qu’a fait l’appli « Path » avec son menu). Perso, je pense que c’est l’avenir, les nouvelles générations sont nées avec un mobile dans les mains, du coup, elles sont habituées a manipuler les supports, aussi différents soit-il.

Et le futur du mobile dans tout ça ?

L’objet enrichi, l’objet connecté : Certe c’est quelque chose d’intéressant mais il n’y a pas que cela. Le futur du mobile se trouve peut-être dans l’experience utilisateur changée, modifiée. Un téléphone qui ne sera qu’un objet connecté qui sera utilisé différemment selon le contexte. Par exemple, on se trouve dans un endroit bruyant, le coté tactile sera plus utilisé. Si on se trouve dans une cuisine, les mains pleines de farine, c’est plus le coté vocal.

Une des évolution possible, c’est une évolution de l’interaction entre les objets et du coup, les gens. Revenir au fondamentaux, le côté humain.



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer