Collection TEN Saison 2 by Fotolia – Mike Harrison

Un nouveau PSD etait disponible il y a quelques jours mais ayant eu un problème de server, je n’ai pas pu poster cet article le jour J, date où le PSD était gratuit. Il n’empêche que cet illustrateur est aussi très intéressant et que même si vous êtes sous le charme de son illustration, il vous est bien sûr possible de l’acheter. Si vous souhaitez des informations sur Mike Harrison, je vous invite à lire les quelques lignes ci-dessous. Cette mini-interview révèle ses façons de travailler et le processus de création de son illustration.

Pour TEN, Mike Harrison sublime la force de l’énergie animale

« C’est un grand honneur de participer au projet TEN et de représenter la Grande-Bretagne. A cette occasion, j’ai voulu travailler autour d’une énergie positive et complexe. C’est pourquoi, j’ai pensé à cet animal puissant qu’est le taureau comme thème principal de mon photomontage. J’ai ainsi cherché à retranscrire la haute énergie de la tauromachie mais en y apportant une touche festive, ludique et décalée par le jeu des couleurs et des éléments », explique Mike Harrison. Sa composition subversive haute en couleur, mêlant l’art digital et traditionnel, illustre clairement le « sens de l’énergie ». « Construite à partir d’image du stock Fotolia et d’éléments dessinés à la main, j’ai travaillé sans ordre établi. Je n’ai cessé de réajuster ma création en superposant les calques, mélangeant les matières et déstructurant les couches pour obtenir une composition homogène purement graphique » … et un résultat unique et surprenant.

Un autodidacte touche à tout

Basé à Londres, Mike Harrison est jeune designer et illustrateur de 28 ans qui exerce son art en freelance. Autodidacte, cet artiste s’est pris de passion pour l’art digital après un cursus universitaire dans les nouvelles  technologies. Un parcours atypique qui se ressent dans ses œuvres éclectiques qui mêlent à la fois moderne et traditionnel. Du dessin, de l’illustration, de la typographie comme de la 3D, de la photographie en passant par le design animé et le webdesign, Mike Harrisson, en véritable touche à tout, aime expérimenter sans cesse de nouvelles techniques et de nouveaux supports pour progresser dans son art.

Son inspiration se voit aussi sur les murs de son appartement, les posters, les affiches, ainsi que toutes autres sources d’inspiration qui se trouvant autour de lui. On aperçoit d’ailleurs sur son bureau, des petits goodies flex et fun. De manière générale les artistes visuels ont souvent besoin d’un endroit calme pour se retrouver et trouver la créativité nécessaire pour construire des créations intéressantes. Le fait d’avoir recours à un bureau ou un local via l’immobilier d’entreprise peut s’avérer un choix judicieux pour toute personne soucieuse de son indépendance et ayant besoin d’un espace adéquat à ses installations artistiques.

L’énergie comme moteur créatif

Son inspiration et ses influences, Mike Harrison les puise dans « l’énergie » de la vie, « comme quand on regarde le monde depuis la fenêtre d’un train ». « Cela réveille en moi un mécanisme de réflexion inconscient. Voir ou entendre quelque chose peut déclencher une idée des semaines plus tard, sans pour autant que je m’en rappelle l’origine ».
Ses domaines de prédilections : le sport et l’éditorial. « Dans le domaine sportif, je retrouve cette énergie stimulatrice que je peux amplifier dans mes créations. Et dans l’illustration éditoriale, ce qui me plaît c’est la retranscription visuelle de l’action, parfois plus impactante que les mots ». Son travail, à l’univers surréaliste empreint de vie, lui a valu une reconnaissance mondiale et lui a permis de travailler pour d’illustres clients tels que Nike ou le Wall Street Journal et de publier ses contributions dans des revues de renom telles que Computer Arts et IdN.

Mikeharrison-HD

Mikeharrison

ALERTE : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice et je n’en tire aucun revenu. Merci

Partagez cet article design à votre entourage