Participez au plus grand cadavre exquis du monde online


Le web, toute une histoire ! Voila encore une nouvelle demonstration de pouvoir de la viralité, du collaboratif et de l’Art. Un concept interessant permettant de participer online à une immense fresque du style « cadavre exquis« . Tel est le projet de Xavier Barrade. Olybop.info lui a posé quelques question pour vous.

– Bonjour, pouvez vous vous présenter ?
Je suis Xavier Barrade, créatif spécialisé dans le web et étudiant en dernière année aux beaux arts de Paris
– D’ou vient l’idée de cet oeuvre collective ?
L’idée de l’oeuvre est de mettre a profit et d’expliciter le caractère social du web dans une oeuvre collective, le cadavre exquis m’a paru etre la base de départ la plus appropriée.
– Quel en ai l’avenir ? Qu’en espérez-vous ?
J’espère que son avenir est de devenir de plus en plus gros pour un jour atteindre le million de dessins ! On aimerait organiser des expositions avec impression/projection du dessin et tablettes graphiques dans un premier temps, j’ai quelques autres idée mais tout va dépendre de le réception du public.
Voila donc une bien chouette idée de collaboration. Je suis aussi pour la découverte de jeune talent aux idées farfelues c’est pour cela que je rédige ce petit article. Bravo Après deux semaines d’existence l’oeuvre est déjà composée de plus de 4000 dessins et elle peut encore s’agrandir avec votre aide !  C’est très facile de participer grâce au boulot des dev de l’agence wakeupwebsolutions, il suffit de cliquer sur DRAW en bas a droite du site et de commencer a dessiner en reliant son dessin aux traits existants.

http://www.epicexquisitecorpse.com



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer