“Slices” : Des glaces qui vous retournent le cerveau


Le photographe primé Danny Eastwood n’est pas né avec un appareil photo autour du cou. Au lieu de cela, étant enfant, il a perfectionné sa capacité à retenir son souffle pendant de longues périodes et a beaucoup joué au hockey sous-marin, représentant finalement son pays dans le sport qu’il a choisi.

Plus tard, il a quitté le lycée pour étudier l’architecture et le design industriel. Ses rêves d’être Howard Roark ou Le Corbusier ont cependant été déjoués, en grande partie en raison d’une incompréhension complète des principes les plus élémentaires de la physique – une affliction qu’il attribue à une éventuelle hypoxie cérébrale due à la pratique de sports nautiques obscurs.

Ses années d’études lui ont cependant laissé un héritage un peu plus bienvenu: un amour constant pour la séquence de Fibonacci, l’odeur de Polaroid, Wim Wenders et, finalement, un baccalauréat en design, avec une spécialisation en photographie.

Le travail de Danny Eastwood avec les principales agences de publicité australiennes, notamment Leo Burnett, DDB, Clemenger BBDO, McCann, The Monkeys et Ogilvy, a consolidé sa position de leader australien dans le domaine de la photographie commerciale. Il a été reconnu internationalement à D&AD, le New York Advertising Festival et figure dans les 200 meilleurs photographes publicitaires de Luerzer’s Archive.



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer