#web2day : UX mobile et innovation : luxe ou obsession ?


1ère conférence à ce festival du Web2day à Nantes. Nous allons aborder ce matin la question de l’UX mobile et innovation : luxe ou obsession ?

C’est une vaste question que cette conférence va essayer d’aborder.  Cette table ronde est animée par des professionnels dont la problématique de l’UX est quotidienne. Marine Petit, Carine Lellemand, Particia Vaillant et Nabil Thalmann.

Une problématique évoquée en terme d’UX mobile c’est son objectif à  répondre à des besoins et situations différentes. En effet, chaque utilisateur se caractérise par la marque de son mobile ; chacun répondant à des technologies différentes (version, qualité du tactile, compatibilité des commandes vocales ou encore son débit internet)

Il y a aussi un autre point important à prendre en compte au delà de la partie technique, c’est la partie humaine : Chaque personne est unique et à une façon différente d’utiliser son mobile. Cette phrase nous amène directement à la réflexion qu’est l’expérience utilisateur.

web2day2015-UX

Même s’il existe des protocoles classiques dans la façon de naviguer, d’utiliser (fortement cadrée par les leaders du marché ainsi que les moeurs), les contraintes sont à prendre en compte en fonction de sa cible et de la capacité des utilisateurs à s’adapter à l’évolution technologique.

Autant de contraintes à prendre en compte durant la phase de cadrage d’un nouveau projet. L’objectif principal est de prendre en compte chacune des contraintes et de les transformer en atout. (Avec une méthode « swot » par exemple)

Les contraintes deviennent donc des opportunités et en découlent la création de nouvelles fonctionnalités. Ces nouvelles fonctionnalités sont présents pour répondre aux besoins de l’utilisateur mais aussi de l’objectif stratégique de l’entreprise.

La surface d’affichage étant différente de la surface sur un desktop. Il est important, si cela est possible de réaliser des tests sur des échantillons d’utilisateurs pour pouvoir tester les nouvelles fonctionnalité et traquer les réactions pour pouvoir évoluer.

L’exemple Air France : chaque nouvelle fonctionnalité est déployée via un A/B testing. Grâce à des techniques de déploiement, cela permet de comprendre comment cette sélection d’utilisateur réagit par rapport aux différentes modifications.

Le Luxe de l’UX sur mobile

Ma vision : Je pense que pour la création d’une interface mobile, il est important de prendre en compte 4 points :

  • Content first : Aller droit au but par des contenus qualitatifs.
  • Hiérarchisation des informations
  • Expérience utilisateur simple
  • Quel est l’objetif mobile (Ex : actualités, création de lead, achat in-app, inscription)

Le contexte, l’expérience, l’innovation ?

Prendre en compte le « devise » sur lequel l’utilisateur arrive. S’il est sur Android, Apple ou windows mobile, il est important d’adapter le contenu en rapport à sa plateforme.

Ex : Le paiement mobile, Cela ne sert à rien d’afficher un bouton de paiement playstore sur un téléphone apple.
Ex 2 : Le scan d’un QRcode sur mobile, penser l’affichage en fonction de l’utilisation que le contrôleur aura besoin.

UX-vs-marketing
Visuel @johndoe_et_fils

L’innovation et l’acceptation de l’innovation de l’UX

Après nous avoir énuméré quelques exemples de film de science fiction comme minority report par exemple avec leur pseudo innovation en terme d’interface, nous nous rendons compte qu’entre ce qu’il y a d’affiché durant le film et sa réelle utilisation quotidienne, il y a un monde. En effet, pour le côté spectaculaire c’est réussi par contre en terme d’expérience utilisateur, ce n’est pas fiable.

Exemple : L’interface que Tom Cruise utilise en faisant tourner ses doigts sur un « écran » vertical, c’est jouable pendant quelques minutes mais pendant 8h c’est impossible.

Il est intéressant de prendre en compte de l’évolution technologique en parallèle de l’évolution de l’UX.

Un exemple de la création d’une interface pour un téléphone mobile en 2004. Rappelez-vous les anciens modèles, les caractéristiques étaient bien différentes d’aujourd’hui : Petit écran, peu de couleurs, pas d’internet…

A l’époque la technologie était un portage WIMP sur mobile. La partie UX comportait 600 écrans pour les applis de base.

Problématiques identiques entre les 10 ans d’évolutions malgré les apparences :

Invariantes physique: Taille de main, taille du doigt, distance entre l’oreille et la bouche.

Invariante psychologique : acceptabilité d’un produit avec son temps : l’acceptation : Pour illustrer cela rappelons nous des produits innovant n’ayant pas fonctionné : Les google glass : Les utilisateurs ne sont pas prêt à avoir au quotidien une pair de lunette connectée. Un bon produit au bon moment au bon endroit c’est là que cela se complique.

L’expérience utilisateur est donc un luxe indispensable. Même s’il engendre un surcoût, il est à mon avis indispensable. Il fait par entière de la vie quotidienne d’un utilisateur mobile. L’utilisateur passe son temps à télécharger des app, visiter des sites mobiles. Il faut donc aujourd’hui s’adapter à cela, s’adapter à sa vie ultra-connectée nomade. Un UI/UX mobile n’est malheureusement pas statique. Un site mobile, une app sera dans l’amélioration continue. En parallèle à l’évolution technologique, le mobile se base sur des méthodes qui fonctionnent aujourd’hui mais peut-être pas demain.

web2day2015-UX2

 



Information : Si vous êtes l’auteur d'illustrations vues sur le site et que vous souhaitez les supprimer, modifier et ou tout autres demandes, merci de prendre contact avec moi pour que je puisse vous citer et modifier l'article selon vos convenances. Si vous n'êtes pas cité, c'est que je n’ai pas trouvé sur la toile à qui appartenait ces créations. Je ne veux aucunement vous porter préjudice. Merci

Les articles que vous allez aussi aimer